AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden Dalgliesh
Epargné
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : Ici et là...
Pouvoirs : Aucun
Humeur : Grinçante
Groupe : Épargnés
Caractère : Grincheux - Fataliste - Solitaire
Date d'inscription : 07/06/2009

Carte d'identité
Age: 26 ans
Profession: Chercheur en pharmacobotanique
Liens:

MessageSujet: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Lun 12 Oct - 23:19

On était fin Décembre. Et ça se sentait vaguement à la température.

Aiden avait vaguement répugné à quitter le confort de son appartement chauffé pour aller affronter vaillamment les degrés Celsius polaires qui régnaient sur Boston. Heureusement pour lui, son sang d'Irlandais lui garantissait une bonne résistance au froid, Galway n'étant pas réputée pour la douceur de ses hivers.

La comète Rebirth était tombée sur Terre depuis trois mois, et pas mal de bouleversements avaient suivis. Au niveau d'Aiden, principalement à cause de l'apparition des nouveaux pouvoirs de Nolia. Pour le moment, elle se contentait de faire des dessins flippants, et ne semblait pas manifester d'autres troubles, aussi tentait-il de se rassurer comme il pouvait. Il avait pu garder son job, son laboratoire n'ayant pas mis la clé sous la porte suite à la catastrophe, et avait même gagné une sacrée majoration sur sa fiche de paye, grâce à cette drôle de mafieuse, la miss Newbury. Le tremblement de terre et les tornades avaient épargné son immeuble, grâce à Dieu, s'il en existait un. Pour le moment, malgré la panique générale, il s'en tirait pas mal. Mais Morgan ?

Aiden n'avait pas eu de nouvelles de son compatriote irlandais depuis plus de deux mois. Maintenant qu'il n'était même plus à la fac régulièrement (sa licence de chimie avait quelque peu été perturbée à cause de Rebirth toujours), il ne le croisait plus, et devait avouer qu'il s'inquiétait passablement à son sujet.
C'est pourquoi il avait fini par se décider à lui rendre visite, en ce dimanche froid et gris, histoire de se rassurer sur son compte. Passer un coup de fil aurait été aussi efficace et sans doute plus poli, mais Aiden se fichait de politesse, et puis il avait envie de boire un coup avec une compagnie agréable et qui en plus lui rappelait son pays natal.

Sa décision prise, il se leva et alla mettre un pull supplémentaire, une paire de bonnes chaussettes, son long manteau et une épaisse écharpe. Nolia voulut venir avec lui, mais son frère refusa, prétextant qu'il faisait beaucoup trop froid pour elle. Malgré les muettes insistances de l'enfant, Aiden se montra intransigeant, et partit seul, la laissant bouder sur le canapé avec Rasputin sur les genoux.


Le froid lui mordit le visage avec autant de violence qu'un pit-bull de mauvais poil. Aiden resta quelques secondes cloué par le vent glacial qui prit un malin plaisir à s'infiltrer sous ses couches de vêtements protectrices, puis finit par se secouer et se mit en route d'un pas martial, se frictionnant les bras en grommelant.

L'intérieur de la voiture était évidemment d'un climat très semblable à celui de l'extérieur. Le moteur de la vieille Fiat n'avait apparemment pas apprécié la brusque baisse des températures, et mit quelques temps avant de finalement se mettre en route. L'Irlandais monta le chauffage à fond, bien que sachant que la voiture commencerait à avoir une ambiance acceptable lorsqu'il arriverait à destination, et s'engagea dans les rues de Boston.


Il n'y avait pas grand-monde qui circulait, ce jour-là. C'était plutôt une chance. Les routes avaient été abimées par les tornades, sans parler de la crevasse qui séparait Boston en deux et qui rendait la circulation assez velue. Ses mains gantées crispées sur le volant, Aiden observait son haleine se matérialiser devant ses lèvres gelées, et fut assez heureux de constater qu'apparemment Morgan et lui se trouvaient dans la même "moitié" de Boston. Cela risquait d'être assez pratique, vu qu'il ne savait absolument pas s'il était possible de passer de l'autre côté de la crevasse.

Une vingtaine de minutes plus tard, Aiden se garait devant l'immeuble de Morgan, et cinq minutes supplémentaires furent nécessaires pour atteindre le logement de son ami. L'Irlandais leva un doigt rigidifié par le froid et appuya sur la sonnette, espérant qu'il n'avait pas fait le trajet pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan A. Tremblay
Epargné
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 25
Localisation : Boston
Pouvoirs : Heuresement, aucun.
Humeur : Lamentable.
Groupe : Épargnés
Caractère : Enjoué & Sociable & Angoissé
Date d'inscription : 07/07/2009

Carte d'identité
Age: 30
Profession: Professeur de Sciences Humaines
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Jeu 29 Oct - 0:37

    Contemplant d'un air amusé la buée qui se formait sur la vitre, Morgan leva un doigt et dessina le mot 'froid' à l'envers sur la vitre. Autant dire que derrière sa vitre, dans son appartement chauffé, il comptait bien narguer les courageux hommes du froid. Assez gamin comme attitude, d'autant plus que Chris, son fils, était exactement en train de faire la même chose. Un coup d'œil sur sa montre lui rappela que lui-même allait bientôt devoir affronter le climat. On pourrait croire que ces années passés au Canada l'est en quelque sorte 'immunisé' contre le froid mais il n'en était rien. Morgan détestait le froid.

    « Chris, on va devoir y aller. Va chercher tes affaires et prend ta doudoune, il fait froid.»

    La moue exaspéré de son fils le fit éclaté de rire. Le fait étant qu'il ne pourrait plus l'embêter pendant très longtemps encore. Le temps passe si vite. D'ailleurs, l'expression 'tu as le temps' était complètement idiote, du moins, selon Morgan. Tout arrive vite, l'heure, le froid, la mort ... Morgan attrapa son manteau posé sur le canapé.

    « Chris ! Dépêche toi, tu ne veux pas arriver en retard comme la dernière fois ? »

    C'est vrai, le gène du retard est inhérent chez les Tremblay mais on pouvait toujours limiter les dégâts. Chris passa la porte en trombe, son ballon de foot sous le bras. Malgré Rebirth, malgré les mutants, malgré les pluies et les tornades, si il y avait une chose auquel Morgan tenait, c'était que son fils continue à avoir une vie normale. Au maximum normale. Il n'a que 8 ans. Sans que cela soit dit, Morgan sentait que son fils avait changé. Il n'y avait pas que Rebirth, la mort de sa mère y était pour beaucoup, forcément ... Cependant, il y avait autre chose. Un il-ne-savait-quoi qui faisait que son fils avait l'air plus sûr qu'avant. Comme si il savait que rien ne pouvait arriver. Quelle erreur. Morgan se sentait parfois si démuni face à tous ça, qu'il se demandait si il arriverai à garder son fils en vie. Il n'avait pas de pouvoir, lui. Pas de capacité géniale pour le protéger. Pas de connaissance louche qui pouvait les protéger. Rien. Alors il y avait deux solutions : ou Chris avait une confiance absolu en son père et en leurs capacité de survie, ou Chris avait un pouvoir. Morgan ne savait pas quelle solution il préférait. Un cris de protestation venu du dessous le tira de sa rêverie. Il était temps.

    Quant ils arrivèrent au club de foot de Chris, Morgan avait viré au bleu. Chris salua rapidement son père et couru rejoindre ses amis.

    *Le temps passe ...*

    Tandis qu'il repartait chez lui, toujours frigorifié emmitouflé dans ses écharpes et manteau, il remarqua une voiture familière stationnant devant chez lui. Un sourire illumina son visage. Aiden ... Combien de temps cela faisait-il qu'il ne l'avait pas vu ? A l'université, même si tout deux continuait tant bien que mal à travailler, certains bouleversements bien connus des deux les empêchait de se voir aussi souvent qu'avant. Et puis même, ils ne travaillaient pas vraiment dans la même branche, alors avec une comète qui s'écrase ... Aiden, lointain ami d'enfance. Des souvenirs remontèrent à la surface de la mémoire de Morgan. L'Irlande, sa mère, le jardin, Morgan qui tombe dans le seul trou existant sur ce carré de pelouse, Aiden qui le tire tant bien que mal. De bons souvenirs. Et d'autres, plus douloureux. L'avantage, c'est qu'il n'y a rien à expliquer.

    Il s'approcha de la voiture. Personne. Morgan haussa un sourcil. Cela faisait combien de temps exactement qu'Aiden attendait devant sa porte ? Ni une, ni deux, Morgan courut vers son appartement en montant les escalier quatre à quatre. La haute silhouette d'Aiden se découpait sur la porte.


    « T'es là depuis longtemps ? »
    il s'approcha de lui et lui posa une main sur l'épaule « ça me fait plaisir de te voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Dalgliesh
Epargné
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : Ici et là...
Pouvoirs : Aucun
Humeur : Grinçante
Groupe : Épargnés
Caractère : Grincheux - Fataliste - Solitaire
Date d'inscription : 07/06/2009

Carte d'identité
Age: 26 ans
Profession: Chercheur en pharmacobotanique
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Ven 30 Oct - 18:39

Aiden attendit patiemment, du moins aussi patiemment qu'il pouvait, que Morgan daigne venir lui ouvrir. Enfin, s'il était là. Au bout d'une minute, ne détectant pas la moindre réaction, il se décida de nouveau à presser la sonnette, avec plus d'insistance cette fois. Toujours rien. L'esprit de l'Irlandais embraya la vitesse « gros stress », et le voilà parti à imaginer le pire. Morgan écrasé sous un bloc de béton, Chris emporté par la tornade...

OK stop. Aucune raison de s'affoler sans raison. Ils étaient peut-être sortis faire un tour malgré le froid. Aiden étudia la porte, essayant sans succès de repérer un signe de vie récente. En tout cas, l'immeuble n'avait pas été réduit en poussière par les tornades, à première vue. C'était bon signe. Mais cela ne voulait pas dire que tout allait bien pour autant.

Il resta un moment devant l'appartement, se demandant quoi faire, essayant de réfléchir rationnellement sans paniquer. Finalement, il aboutit à la solution la plus intelligente qu'il ait pu trouver : tenter d'appeler Morgan sur son portable. Aiden commença à fouiller ses poches à la recherche de son propre téléphone, et finit par s'apercevoir avec exaspération qu'il l'avait oublié dans sa voiture. Décidément, le destin était contre lui.

Alors qu'il s'apprêtait à repartir, des bruits de pas pressés le firent se retourner avec espoir, et il poussa un soupir de soulagement en voyant Morgan arriver quatre à quatre. Il était tellement content de le voir qu'il dut se retenir pour avoir l'air impassible et ne pas laisser transparaître son inquiétude. Non seulement c'était idiot de se stresser comme ça, mais en plus il trouvait sa réaction disproportionnée. Il ne se souvenait pas qu'il tenait tant que ça à Morgan. Peut-être que si, finalement. Ou peut-être qu'il tenait à l'incarnation de souvenirs d'enfance plutôt qu'à l'homme en lui-même. Aiden essaya d'être honnête avec lui-même, mais ne parvint quand même pas à trancher. Quoi qu'il en soit, il se permit d'afficher un sourire chaleureux.


-Non, je suis là depuis à peine une minute.

Avouer qu'il avait passé presque un quart d'heure à s'imaginer le pire sur le paillasson était au dessus de ses forces.

-Content de te voir aussi, et il s'étonna de se sentir aussi sincère. Tu vas bien ?

A première vue, cela avait l'air. Aiden enchaîna sur le second renseignement crucial :

-Et Chris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan A. Tremblay
Epargné
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 25
Localisation : Boston
Pouvoirs : Heuresement, aucun.
Humeur : Lamentable.
Groupe : Épargnés
Caractère : Enjoué & Sociable & Angoissé
Date d'inscription : 07/07/2009

Carte d'identité
Age: 30
Profession: Professeur de Sciences Humaines
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Sam 31 Oct - 2:56

    Connaissant Aiden, Morgan savait qu'il n'allait pas sauter de joie en le voyant. Peut être en esprit, mais si c'était le cas, il n'aurait droit qu'a un sourire. Ce qui était déjà beaucoup.

    - Non, je suis là depuis à peine une minute.

    Morgan haussa les sourcils. Il avait du mal à le croire mais pourquoi pas. Peut être disait-il la vérité mais ... il y avait un petit chaipasquoi qui faisait que non.

    - Content de te voir aussi. Tu vas bien ? Et Chris ?

    Aiden semblait sincère. La-dessus de toute façon, Morgan ne doutait de rien. Pour qu'Aiden vienne de lui même rendre visite à Morgan, c'est qu'il avait envie de le voir, forcément. Ou alors, il avait quelque chose à lui demander. Morgan soupira. Qu'importe !

    « Chris joue au foot avec des amis à lui ... Je sais bien qu'il gèle dehors mais rien ne l'arrête en ce moment ... Lui qui était si douillet, il ne craint plus rien. Ni le froid ni rien d'autre ! »

    *Ce qui ne l'empêche pas de revenir à moitié mort de froid à chaque fois ...*

    « Je vais bien aussi, merci. On fait allez, avec tout ces évènements ... Enfin, et toi ? Et Nolia ? Il arrive à Chris demander de ses nouvelles. A chaque fois je lui dis 'Téléphone si tu veux savoir' mais il se contente de maugréer. Mais entrons, on ne vas pas rester sur le palier quand un appartement chauffé nous attend. »

    Pauvre Nolia. Il ne pouvait s'empêcher de la plaindre. Il opposait souvent Nolia et Chris. Et parfois, il se félicitait de voir que son fils ne s'était pas autant refermé qu'elle ... Certes les conditions de la mort de ses parents étaient beaucoup plus traumatisante pour Nolia mais voir une mère agonisante n'est pas une sinécure non plus.
    Morgan tourna la clef dans la serrure et entra dans son appartement. Il accrocha son manteau à la paterne de l'entrée et fit signe à Aiden d'entrer. Il se dirigea vers le chauffage qu'il baissa et se retourna vers Aiden :

    « Tu veux boire quelque chose ? Café ou autre chose ? »

    Un bon café chaud, existait-il perceptive plus agréable ? S'adossant au buffet, il épousseta le cadre de la photo représentant Shannon, Chris et lui en pique-nique au bord d'un lac. Alors quoi ? Aujourd'hui allait être le jour des souvenirs ? Seulement, il y en a certains que ni Aiden ni Morgan n'avait envie de se rappeler ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Dalgliesh
Epargné
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : Ici et là...
Pouvoirs : Aucun
Humeur : Grinçante
Groupe : Épargnés
Caractère : Grincheux - Fataliste - Solitaire
Date d'inscription : 07/06/2009

Carte d'identité
Age: 26 ans
Profession: Chercheur en pharmacobotanique
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Dim 8 Nov - 22:55

Citation :
« Chris joue au foot avec des amis à lui ... Je sais bien qu'il gèle dehors mais rien ne l'arrête en ce moment ... Lui qui était si douillet, il ne craint plus rien. Ni le froid ni rien d'autre ! »

Tiens ? Etrange. Et si Chris était... Aiden stoppa sa réflexion et se frappa mentalement. Avec ce qui était arrivé à Nolia, il avait tendance à voir le mal partout, mais ce n'était pas une raison pour devenir paranoïaque. L'essentiel était que Chris aille bien, et il l'exprima.

-C'est une bonne chose qu'il n'ait pas perdu son énergie malgré tous les évènements. Les gosses sont vraiment solides.

Quand Morgan demanda des nouvelles de Nolia, chose inévitable, Aiden garda l'air le plus détaché possible. Inutile de lui parler des récentes... transformations chez sa soeur. Non pas qu'il n'avait pas confiance en Morgan, loin de là, mais il avait simplement du mal à confier ses problèmes à autrui en temps normal. Alors là... Il avait quand même le sentiment qu'il avait envie d'en parler, mais les mots ne venaient pas.

-Nolia va bien, enfin... Aussi bien que possible. Comme elle ne parle pas c'est assez difficile à deviner.

Aiden accepta volontiers l'invitation à entrer, quittant le hall froid pour l'appartement presque surchauffé. L'impression de confort que dégageait la pièce était dans plus agréables. C'était le genre d'endroits où Aiden se sentait immédiatement à l'aise, ou peut-être était-ce parce qu'il en appréciait les propriétaires. Il laissa son manteau et son écharpe à côté de celui de Morgan, ôta ses chaussures, et prit place dans un des fauteuils moelleux.

-Je veux bien un café, merci.

Aiden se dit qu'il était peut-être temps de justifier sa présence ici, bien que cela le répugnait un peu. Surtout compte-tenu de la véritable nature de sa visite.

-Hum... Désolé de me pointer comme ça à l'improviste, mais...

Incapable de finir correctement sa phrase, il la laissa en suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan A. Tremblay
Epargné
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 25
Localisation : Boston
Pouvoirs : Heuresement, aucun.
Humeur : Lamentable.
Groupe : Épargnés
Caractère : Enjoué & Sociable & Angoissé
Date d'inscription : 07/07/2009

Carte d'identité
Age: 30
Profession: Professeur de Sciences Humaines
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Sam 12 Déc - 16:52

Morgan hocha la tête et partit dans la cuisine. Deux cafés iront très bien. Tandis qu'il versait le liquide noir et froid dans deux tasses qu'il mit au micro-onde, il s'interrogea plus sérieusement sur le but de la visite d'Aiden. En toute honnêteté, Aiden, comme Morgan d'ailleurs, n'était pas très branché visite de courtoisie et le mot 'improviste' ne faisait pas partie du vocabulaire de Morgan. Assis contre la table de la cuisine, attendant que le café termine de chauffer, Morgan jeta un coup d'oeil en biais à son ami. Il le sentait mal à l'aise, comme si il avait quelque chose à dire mais que cela ne sortait pas. Une minute plus tard, Morgan apportait, avec le sucre, le café sur un plateau qu'il posa sur la table basse.

Confortablement assis dans son fauteuil, Morgan porta le café brûlant à es lèvre. Décidément il n'y avait rien de mieux.

« Heureux d'apprendre que Nolia va bien, ou du moins que son 'état' n'a pas empiré si je puis dire ... Bref. »

Il avala une autre gorgé de café. Que pouvait-il ajouter d'autre ? Nolia allat bien, suffisamment bien ? Tant mieux. Morgan avait beau être un optimiste avéré, Nolia lui semblait ... détruite. Un silence emplit la pièce. C'était souvent le cas quand on parlait de la petite fille.

-Hum... Désolé de me pointer comme ça à l'improviste, mais...

Morgan releva la tête. Le ton avait changé. C'était plus sérieux tout d'un coup. Bizarrement, Morgan commença à craindre ce qu'Aiden allait vouloir lui dire. Sans doute était-ce injustifié mais tout de même ... Aiden n'avait jamais été ... quelqu'un de très joyeux dira-t-on. Mais de là à avoir un visage d'enterrement, il y avait un pas.

« Oh, aucun problème, le truc c'est que tu aurais pu arriver bien avant et passer genre, une demi-heure devant mon palier ... si un coup de téléphone pouvait t'épargner cette peine. »

Morgan adressa un grand sourire à Aiden et lui laissa la parole. Le ton, le 'mais', n'annonçait pas que des bonnes nouvelles.

[HRP : Bon c'est tout miteux (encore une fois) mais le prochain post sera 1) plus rapide, 2) plus long. Bref faut que je me mette au design ><"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Dalgliesh
Epargné
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : Ici et là...
Pouvoirs : Aucun
Humeur : Grinçante
Groupe : Épargnés
Caractère : Grincheux - Fataliste - Solitaire
Date d'inscription : 07/06/2009

Carte d'identité
Age: 26 ans
Profession: Chercheur en pharmacobotanique
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Mer 10 Mar - 1:11

[Désolée pour le huge retard =_=" *se frappe*]


Aiden le remercia pour le café, prit la tasse brûlante dans laquelle il versa une bonne rasade de sucre, avant d'avaler une gorgée qui lui crama la trachée. Sensation douloureuse et agréable à la fois après le froid polaire qu'il venait d'affronter. Il touilla le liquide noirâtre, trop chaud pour en apprécier le goût, mais manifestement c'était un réchauffé microondé, comme Morgan en avait l'habitude. Pas vraiment grave, du café restait du café, et il n'était pas là pour faire une critique culinaire.

Morgan n'avait pas l'air de vouloir s'appesantir sur Nolia, par délicatesse sans doute. Aiden avait moitié envie d'en parler, moitié envie d'éviter le sujet. Il n'avait encore jamais confié à personne ses découvertes à propos des... pouvoirs de l'enfant. Et il ne voyait pas à qui il pourrait en parler, à part Morgan. Il y avait bien Heather, mais la situation était peut-être un chouïa inconfortable pour se permettre d'y ajouter ce genre de problème.

Le professeur lui sourit et lui assura qu'il n'y avait aucun problème à venir sans prévenir, si ce n'est le risque de passer un temps indéfini à se les geler sur le palier. Aiden sentit sa gentillesse communicative, et se détendit un peu. Il s'enfonça plus confortablement dans le fauteuil.


- Merci, ça me fait plaisir. Il n'y a pas beaucoup de gens chez qui on peut se permettre de faire ça. Moi le premier, j'en ai bien peur !

Il réfléchit au tour qu'il voulait donner à la conversation. Il avait besoin de se confier, malgré sa fierté cela il l'acceptait totalement, mais il répugnait à l'idée d'être venu exclusivement pour se plaindre. Même si Morgan était plutôt du genre bonne poire, ce n'était pas une raison pour en abuser. Il pouvait également donner un ton plus léger à la conversation et s'accorder genre une heure à parler de choses futiles histoire de se détendre l'esprit ; solution qu'il valida, du moins pour l'instant.

- Mais bref, quoi de neuf sinon ? Je suppose qu'à la fac, ça doit être le joyeux boxon suite à la chute de la comète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan A. Tremblay
Epargné
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 25
Localisation : Boston
Pouvoirs : Heuresement, aucun.
Humeur : Lamentable.
Groupe : Épargnés
Caractère : Enjoué & Sociable & Angoissé
Date d'inscription : 07/07/2009

Carte d'identité
Age: 30
Profession: Professeur de Sciences Humaines
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Sam 27 Mar - 21:00

Morgan sourit et bu une gorgée. Sentant qu'il avait réussi, un peu, à détendre son ami il se détendit à son tour. Dieu savait que ce n'était pas une chose aisé que détendre Aiden. Souvent, il plaignait les gens qui avait à faire avec une telle personne. Morgan savait que son ami était, en cherchant bien, une personne ... amicale. Morgan plissa les yeux et essuya un bâillement.

- Merci, ça me fait plaisir. Il n'y a pas beaucoup de gens chez qui on peut se permettre de faire ça. Moi le premier, j'en ai bien peur !

Morgan rit de nouveau. Dans le genre, Morgan se plaçait dans le haut du classement. Malgré ce que semblait penser nombre de gens, Morgan pouvait se montrer une vraie pourriture. D'accord, ça n'arrivait que quelques jours par an ... Mais, quand même, c'était Aiden ! Au diable, les autres. Jamais ses amis ne trouveraient porte-close. Morgan n'arrivait tout simplement pas à concevoir cette idée. Ses parents, avec le peu d'argent qu'ils avaient, se débrouillaient toujours pour avoir trop sur la table. Morgan n'aurait plus pu les regarder en face.

« Tu n'es pas "les gens", Aiden. Tu es un de mes plus proches amis. Je suppose que si tu es venu c'est parce que ... euh, tu as surement une bonne raison. Et même si ce n'est juste que pour m'entendre déblatérer des idioties. »

Derrière le masque de sévérité, Morgan voyait bien qu'Aiden avait un problème. Seulement il ne lui dirait pas. Jamais. Et Morgan n'avait pas envie de se fâcher en lui tirant les vers du nez. Peut être y viendrait-il seul ? Il soupira.

- Mais bref, quoi de neuf sinon ? Je suppose qu'à la fac, ça doit être le joyeux boxon suite à la chute de la comète...

Morgan pouffa et hocha la tête. La fac ...

« La fac, c'est très étrange. En apparence rien n'a changé. Sauf que maintenant, quand je fous un élève dehors, j'ai toujours peur qu'il me réduise en cendre du regard. Littéralement je veux dire ... »

Une pensée pour son élève pyromane et il repris :

« Quoiqu'il en soit, j'essaie de faire cours le plus normalement possible. Aussi étrange que cela paraisse, pour l'instant, les examens de fin d'années ne sont pas remis en cause. La capacité humaine à nier l'évidence ... Et puis, cette année, si des élèves trichent, je ne vois pas comment nous le saurons. Qui sait si l'un n'est pas télépathe ? On travaille sans vraiment se préoccuper du lendemain. »

Morgan se cala dans le fauteuil et se tut, pensif. Soudain il reporta son attention sur Aiden.

« Et toi ? La pharmaco euh ... botanique ? Des effets inattendu du à la météorite, ou je ne sais quoi ? Personnellement, la météorite m'a peut être apporté de la peur et un sujet de bouquin, mais je n'ai toujours pas eu le temps de m'y mettre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Dalgliesh
Epargné
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : Ici et là...
Pouvoirs : Aucun
Humeur : Grinçante
Groupe : Épargnés
Caractère : Grincheux - Fataliste - Solitaire
Date d'inscription : 07/06/2009

Carte d'identité
Age: 26 ans
Profession: Chercheur en pharmacobotanique
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Mer 21 Avr - 23:40

Citation :
« Tu n'es pas "les gens", Aiden. Tu es un de mes plus proches amis. Je suppose que si tu es venu c'est parce que ... euh, tu as surement une bonne raison. Et même si ce n'est juste que pour m'entendre déblatérer des idioties. »

C'était une drôle de chose à entendre, et Aiden faillit en renverser sa tasse de café. A force d'être si peu sociable et de creuser un fossé autour de lui, il n'avait pas tellement l'habitude d'entendre ce genre de chose. Prendre conscience d'une porte ouverte, avec à l'intérêt quelqu'un qui l'appréciait pour ce qu'il était, sans juger sévèrement (comme lui-même l'aurait fait) son caractère de cochon et sa brusquerie... Cela faisait du bien et en même temps, cela induisait une sorte de responsabilité. Mais ce n'était pas déplaisant. Aiden estimait Morgan, il l'aimait bien même. Ils avaient des souvenirs en commun qui étaient rarement désagréables, et c'était assez peu courant pour être notés. Et puis c'était la personne qu'il connaissait depuis le plus longtemps. C'était la première fois qu'il prenait conscience du fait qu'il tenait beaucoup à leur amitié. Mais il ne pourrait jamais l'exprimer, bien sûr. Enfin, le savoir n'était déjà pas mal. Il se contenta d'un sourire et d'un hochement de tête, et but une gorgée de café.

Morgan lui parla ensuite de la fac, ce qu'Aiden écouta avec un air pensif. Ca devait être assez funky de donner des cours dans une telle ambiance...


- C'est bizarre hein ? Ces mutants... On se croirait dans un X-Men, c'est du délire. Ca doit être un peu stressant d'enseigner à des gens dans de telles conditions. Je ne peux qu'admirer ton acharnement... Moi je suis un peu dépassé par tout ça, j'ai encore du mal à savoir quoi en penser réellement.

La pensée de Nolia le fit frissonner, et il regarda son café. Il n'en avait encore jamais parlé à personne. Question 1 : en avait-il besoin ? Question 2 : faisait-il suffisamment confiance à Morgan pour lui en parler ? Là n'était pas le réel problème en fait, il ne connaissait pas son point de vue sur les mutants, et ne pourrait pas se décider avant de le savoir. Il finit sa tasse d'un coup, saisi d'un mouvement d'énervement mêlé d'injustice : pourquoi fallait-il que dans un moment censé être de la détente, il soit obligé de faire des calculs de prudence, qui plus est à propos de la personne qui pouvait être vue comme son meilleur ami ? Saloperie de comète... Agréable de trouver un bouc émissaire.

Citation :
« Et toi ? La pharmaco euh ... botanique ? Des effets inattendu du à la météorite, ou je ne sais quoi ? Personnellement, la météorite m'a peut être apporté de la peur et un sujet de bouquin, mais je n'ai toujours pas eu le temps de m'y mettre. »

Aiden sourit devant les difficultés de Morgan à se rappeler de sa profession. Il n'était pas le seul, en général la moyenne des gens était larguée quand il commençait à partir dans les détails. Aussi décida-t-il de faire simple.

- On s'en sort bien, s'il y a un endroit qui a prospéré c'est bien les laboratoires pharmaceutiques. On a besoin de médicaments pour soigner les blessées de Rebirth. Le gouvernement nous verse des subventions pour qu'on puisse tourner coûte que coûte. Même moi qui suis dans la recherche, j'en sens les avantages. On parlait à un moment de nous recruter pour travailler sur le gêne mutant ; j'avoue que cette idée ne me plaît pas beaucoup.

Il se souvint alors de son aventure avec Newbury, et décida qu'elle méritait d'être racontée.

- Tiens d'ailleurs, figure-toi que mon boss magouille avec les mafieux. J'ai rencontré leur chef, une gamine qui a une vingtaine d'années, une russe avec un caractère de cochon. J'ai eu du mal à y croire moi-même d'ailleurs tellement c'était grotesque.


[HJ : désolée pour le pavé dans la mare, c'était trop tentant x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan A. Tremblay
Epargné
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 25
Localisation : Boston
Pouvoirs : Heuresement, aucun.
Humeur : Lamentable.
Groupe : Épargnés
Caractère : Enjoué & Sociable & Angoissé
Date d'inscription : 07/07/2009

Carte d'identité
Age: 30
Profession: Professeur de Sciences Humaines
Liens:

MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   Jeu 29 Avr - 22:48

- On s'en sort bien, s'il y a un endroit qui a prospéré c'est bien les laboratoires pharmaceutiques. On a besoin de médicaments pour soigner les blessées de Rebirth. Le gouvernement nous verse des subventions pour qu'on puisse tourner coûte que coûte. Même moi qui suis dans la recherche, j'en sens les avantages. On parlait à un moment de nous recruter pour travailler sur le gêne mutant ; j'avoue que cette idée ne me plaît pas beaucoup.

Morgan acquiesça. Aiden n'avait rien d'un savant fou cherchant à répandre un gaz mortel sur toute la ville pour la purger ses habitants. Il aimait son calme et sa terrible logique. Quant à sa froideur, il s'y était habitué. Tout le monde n'était pas Joy. Morgan sourit et enchaîna :

« Au moins un qui s'en sort bien. Comme je t'ai dit à l'université c'est toujours pareil. Ça aide les gens qui veulent continuer à croire que tout est normal, les gens un peu comme moi en fait. Je suis aussi dépasser que toi. Mais je n'ai pas vraiment d'autre choix que de faire avec, comme tout le monde. Des fois, je me demande si c'est vraiment de l'acharnement ou simplement de la bêtise. En tous les cas, si je peux te rassurer d'une quelconque façon, je ne suis définitivement pas un mutant ! Sauf si la capacité à arriver toujours en retard est un don ... »

Il conclu son petit discours par un rire léger et lorgna sur sa tasse vide. Il s'excusa et revint aussitôt avec un broc lourd de café. Il se rempli sa tasse et recommença à siroter. Il ne sentit pas venir la bombe.

- Tiens d'ailleurs, figure-toi que mon boss magouille avec les mafieux. J'ai rencontré leur chef, une gamine qui a une vingtaine d'années, une russe avec un caractère de cochon. J'ai eu du mal à y croire moi-même d'ailleurs tellement c'était grotesque.

Morgan cracha son café. Une gamine ? Du genre la vingtaine ? Une russe ? Très indépendante ? Du genre à se balader constamment avec une arme et à la pointer sur le moindre pigeon qui passe ? Terriblement sexy aussi ?

« Ah oui ? »

Sa réaction était si disproportionnée au comparé de ce qu'il venait de dire que s'en était presque burlesque. Alors Aiden connaissait sa Lizzie, sa chère Lizzie. Sauf qu'il en connaissait le mauvais côté. Que faire ? Lui dire la vérité ? Enfin, Aiden ne serait probablement pas choqué par la différence d'âge. En fait Morgan craignait plutôt la partie « chef de gang ».

« Tu as raison c'est parfaitement grotesque. Et ton patron ne devrait pas tremper la-dedans. »

Son ton était tellement faux que même le plus ingénu des Candide aurait compris que Morgan mentait, ou en tout cas « oubliait » de dire quelque chose de fondamental à la compréhension de l'histoire. Et Aiden était loin d'être un crétin. Très loin. Morgan ravala une gorgé de café à la vitesse de l'éclair si bien qu'il s'en brûla la gorge. Il s'étrangla. Malgré lui il se mit à s'enfoncer dans son fauteuil. Sa prochaine réponse à Aiden aurait l'air d'aveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite à un vieil ami [Morgan Tremblay]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth :: Boston :: 
Logement
 :: Appartements
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit