AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Etau {Etoile}

Aller en bas 
AuteurMessage
John Urlitz
Admin
avatar

Nombre de messages : 1921
Age : 25
Localisation : Boston
Pouvoirs : Télépathe
Humeur : Sarcastique
Groupe : Réticents
Caractère : Intelligent - Sournois - Perfide
Date d'inscription : 07/03/2009

Carte d'identité
Age: 25
Profession: Homme d'affaire / Avocat
Liens:

MessageSujet: L'Etau {Etoile}   Lun 22 Fév - 21:45

John se retourna et accéléra le pas. Il était enfin sorti de chez lui, mais la peur, la terreur suprême ne le quittait pas. Il avait encore en tête les aiguilles et la scie, le sifflement des hommes et le souffles des machines. La douleur, il ne l'avait plus senti. Il se rappelait d'un corps qui ne lui appartenait plus. Ce corps qui n'était que l'image qu'il faisait de lui-même. Son esprit, comme dans un songe, volait. Ainsi son pouvoir l'avait bizarrement protégé. Mais rien ne pouvait lui faire oublier la suite. Et surtout pas la cicatrice qui barrait son visage, cicatrice qu'il essayait de maquillé et dont il voyait, ou croyait voir, des signes de guérison. Il n'aimait pas le regard des autres lorgnant les marques de sa capture et encore moins leur pensées. Elle brûlait encore, comme le signe d'un calvaire qui ne veut pas s'achever.

Il tourna la clef dans la serrure. Début de matinée oblige, le couloir grouillait de mode. Il n'y avait pas que son cabinet ici. Il y avait des comptables, des notaires, un dentiste aussi. Tant de gens et peut être tant de mutant. Lundi, neuf heures du matin. John se dirigea vers le bureau des secrétaires. Tout droit. La jeune femme levait de temps à autres les yeux sur l'assistance mais était dans l'absolu, concentré sur ce qu'elle écrivait. Surement quelque chose de très important en rapport avec sa prochaine épilation. John se mordilla la lèvre et accoudé au bureau, il commença à faire taper ses ongles contre la table en verre. La secrétaire releva brusquement la tête et un éclair d'étonnement apparut sur son visage :

« M. Urlitz ! Euh ... cela fait tellement longtemps, je ... Vous, vous allez bien ? Oui ? Enfin, euh, j'ai pris la liberté de laisser vos messages directement sur le bureau. »

Débordée, surprise, inquiète, la jeune femme s'était soudainement mise à remuer comme une anguille prise au piège entre deux yeux bleu acier. John l'entendait penser. Toujours la même chose.

« J'étais en vacances. Accident de surf. »

Il passa une main par dessus le bureau et récupéra les clefs de son bureau qu'il savait caché juste à cette endroit. La secrétaire bredouilla quelque chose mais John ne se retourna pas et se contenta de lever un bras en l'air en signe de remerciement et d'adieu. Il croisa quelques collègue qui ne s'arrêtèrent que quelque seconde pour le dévisager et il arriva à la porte de son cabinet. La porte, renforcé avec du béton était son salut. Le bruit, l'agitation et les pensées de la ville, du couloir et des gens l'avait fatigué. Il voulait retrouver son fauteuil, ne rien faire à part savourer le vin rouge qui devait trôner dans son buffet plus rempli d'alcool que de livres de droit et surtout ne penser à rien d'autre qu'au silence. Il espérait seulement que la femme de ménage avait continuer à laver le sol.

Il tourna la clef, entra et claqua la porte. Le calme, enfin. Il avait oublier ce que c'était d'avoir des dizaines de milliers de pensée autour de soi, si proche de son esprit. Si proche ... Il se retourna et poussa un cris :

« AAAAAH ! Aaaah !... Ah. »

Il se racla la gorge, ajusta sa veste et lança un regard plein d'interrogation à la jeune femme assise en face de son bureau et qui s'était brusquement levée. John écarquilla les yeux et il articula faiblement :

« Vous, vous êtes qui ? »

_________________


d o u b l e c o m p t e . M o r g a n A . T r e m b l a y
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile C. Goldwin
Epargné
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 23
Date d'inscription : 10/02/2010

Carte d'identité
Age: 19ans
Profession: Etudiante :D
Liens:

MessageSujet: Re: L'Etau {Etoile}   Mer 24 Fév - 16:59

    Matin sombre, matin gris. Beaucoup de personnes diraient que c'est un matin normal depuis Rebirth. Les gens étaient gris. Ils n'étaient plus pareils. Chacun avait perdu quelqu'un, quelque chose, chacun était mal mais chacun continuait de vivre tant qu'il était encore temps. Il est vrai que dans ce monde, c'était plutôt difficile mais il fallait s'y faire. Rebirth, ça n'était pas fini, non pas encore et c'était d'ailleurs loin de l'être. C'était comme si le sort s'acharnait sur des milliers d'"innocents". La nature reprenait le dessus surement, certainement même. Après tout, les Hommes auraient pu s'en douter... Ils auraient pu mais, non.

    Ce jour là, comme beaucoup d'autres jours, Etoile se réveilla avec ce vide en elle, vide qui l'a faisait tout de même avancer. Elle se répétait sans cesse "ce qui ne me tue pas, me rend plus forte". C'était sa force, c'était son combat, c'était Etoile. Elle se réveilla, ouvrit ses volets et contempla la rue dehors. Vide. Personne. Le néant. Il n'y avait rien dehors, pas même l'ombre d'un bruit. Rien. Elle referma sa fenêtre et regarda l'heure. Elle commençait son stage à 9h00 et n'avait pas envie d'être en retard, pour un premier jour, cela ne serait pas acceptable. Elle se doucha, s'habilla et partit de chez elle en claquant la porte. En laissant ses problèmes à ce soir lorsqu'elle aurait fini sa journée.

    Elle partit sans regarder derrière elle et décida de marcher un peu. Voyant que l'heure passait doucement, elle décida d'aller prendre un café chez un ami qui n'habitait pas très loin de chez elle. Elle entra chez elle et ils parlèrent de tout et de rien autour d'une tasse de café. Surtout de rien. De toutes les façons, il n'y avait rien à dire en ce moment il était tellement méfiant à l'égard de tout le monde, même d'Étoile. Pourquoi? Elle n'en savait rien. Peut-être avait-il quelques problèmes, peut-être...

    Après une petite demi-heure, elle repartie avec le sourire aux lèvres. Cela lui faisait du bien de parler avec certaines personnes de son entourage encore vivantes, et on peut dire qu'ils étaient pas très nombreux... Elle marchait dans la rues sans trop regarder où elle posait les pieds mais une chose était sure : elle avait envie de commencer son stage. Cela lui changerait des cours et elle aimait changer. Elle prit donc dans son sac le petit bout de papier avec le plan et l'adresse et hop, c'est parti. Elle se mit à marcher plus vite et d'un pas plus décidé, plus sûre d'elle.

    Etoile arriva vite devant le cabinet de maitre Urlitz et sonna. Elle entra et se dirigea vers l'accueil avec un sourire aux lèvres digne de ce nom. Elle attendit patiemment son tour et alla voir la secrétaire.

    " - Bonjour. Je suis Etoile Goldwin, je suis la nouvelle stagiaire de maitre Urlitz.
    - Ah bonjour mademoiselle. Venez, suivez moi, je vais vous installer dans son bureau en attendant qu'il arrive. Mais il est absent depuis quelques jours vous savez...
    - Merci, il me dira lui-même s'il a eut un problème. "

    La secrétaire avait beau être aimable, qu'est-ce-qu'elle était bavarde! Etoile n'avait pas envie de connaître toute la vie de son patron en sachant que la vie des gens ces derniers temps, n'était pas calme du tout. Le cabinet qui l'entourait devait être plutôt "actif" vu le monde qu'il y avait. Etoile n'allait pas s'ennuyer c'était certain. La secrétaire sortit de la salle et... l'enferma dedans. Etoile fût un peu surprise par cette réaction, comme si la femme avait oublié sa présence... Etoile en attendant, s'assit sur un fauteuil et observa la pièce. Documents, documents, documents, bureau, ordinateur, siège, fauteuil, tasse, café, thé... Tout y était.

    Quelques dizaines de minutes plus tard, la porte s'ouvrit et le maître apparu. Il ne remarqua pas de suite Etoile et au bout d'un petit moment:

    "- AAAAAH ! Aaaah !... Ah. Vous êtes qui?"

    Décidément, il n'y avait pas que la secrétaire qui oubliait Etoile mais Monsieur Urlizt lui-même. Les vacances ou autre ne lui avait pas fait de bien apparemment. Etoile le regarda surprise et lui sourit calmement.

    "- Bonjour maître, elle s'approcha et lui tendit sa main, je suis votre stagiaire, Etoile Goldwin. Je m'excuse si je vous ai fais peur mais votre secrétaire m'a conduit ici et m'a bizarrement enfermée dans la pièce... "

    Elle le regarda droit dans les yeux en attendant qu'il lui sert la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Urlitz
Admin
avatar

Nombre de messages : 1921
Age : 25
Localisation : Boston
Pouvoirs : Télépathe
Humeur : Sarcastique
Groupe : Réticents
Caractère : Intelligent - Sournois - Perfide
Date d'inscription : 07/03/2009

Carte d'identité
Age: 25
Profession: Homme d'affaire / Avocat
Liens:

MessageSujet: Re: L'Etau {Etoile}   Sam 27 Mar - 19:57

Il était peu être enfin sortit de chez lui, mais il y avait aussi laissé sa tête.

"- Bonjour maître, elle s'approcha et lui tendit sa main, je suis votre stagiaire, Etoile Goldwin. Je m'excuse si je vous ai fais peur mais votre secrétaire m'a conduit ici et m'a bizarrement enfermée dans la pièce... "

Ses délires paranoïaques, il commençait à s'y habituer. Et même à les combattre. Mais ce qu'il avait ressenti en la voyant. Les effets étaient encore la. Respirer calmement. Il lui serra la main prestement. Lorsqu'il la retira, il la planqua rapidement derrière son dos, cachant le tremblement. Un autre problème s'imposa à lui. Il avait pris une stagiaire ? John fronça les sourcils et hocha la tête avec un rictus désagréable. Posant la mallette sur le bureau, il consulta en silence son agenda vide depuis longtemps. Et effectivement, il y avait trace d'une stagiaire. Griffonné sur un post-it accroché à une page, John avait écrit "jolie fille, bien foutue, pas trop con. stagiaire." Il froissa le papier et le mit à la poubelle. Elle n'avait certainement pas besoin de lire cela. Mais après avoir vu cette note, des souvenirs remontèrent à la surface de son esprit embrumé. Elle était venue, il en fait, il avait signé, très, très distraitement un papier. Il ferma les yeux et se mit une claque mentalement. Ne pas regarder se qu'il signait était un défaut tout nouveau. Aussi nouveau que son pouvoir. Le jour où il avait accepté avait du être un de ces jours où tout va mal. Il se décida enfin à prendre la parole :

« Ma secrétaire vous a ?... Je lui en parlerai. Etoile Goldwin donc. Ouais. Ouais, c'est ça. Vous étudiez le droit je suppose ? Quelle année ? »

Il se mordillait la lèvre tout en posant ses questions. Rien de mieux qu'un petit interrogatoire pour se remettre les idées au clair. Dans le pire des cas, il lirait dans ses pensées. Elle avait l'air trop gentille pour opposer une quelconque résistance. Il se remémora mélancoliquement ses propres années d'études. Un autre regard sur Etoile pour savoir qu'ils ne venait pas du même monde. La jeune femme devait probablement faire une fac. Il paraissait qu'il y en avait de très bien. Honnêtement, il ne s'était jamais beaucoup posé la question, tout bourgeois londonien privilégié qu'il était.

_________________


d o u b l e c o m p t e . M o r g a n A . T r e m b l a y
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Etau {Etoile}   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Etau {Etoile}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etoile d'Elendil
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'Etoile Du Soir
» Etoile de Velours [Modo de CB]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth :: Boston :: 
Ville
 :: Le centre ville
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit